samedi 30 novembre 2019

La Drôme rivière sauvage, le livre


Le livre sur la Drôme, rivière sauvage est sorti. Initialement prévue le 25 novembre 2019 à la Gare des Ramières (Allex - 26), la présentation de l'ouvrage a été reportée au lundi 9 décembre 2019 à 13h30 : même lieu, autre date !

Longue de 110 km la rivière de la Drôme traverse des paysages riches et variés… si vous voulez tout savoir sur cette rivière exceptionnelle au libre cours, aussi divers, riche et varié que les paysages du bassin, cet ouvrage est fait pour vous.

Dupuis L. (dir.) 2019 - La Drôme. Rivière sauvage. - Assoc. Univ. d'études dômoises, Bourg lès Valence.

jeudi 28 novembre 2019

Journée internationale du Jaguar le 29 novembre 2019

Ce 29 novembre 2019 se tient la première journée internationale du Jaguar, décision annoncée au sommet de la Biodiversité qui s’est déroulé en Egypte en novembre 2018.

Un plan d’action pour sauver le Jaguar est lancé pour sauver cette espèce emblématique et son habitat sur le continent américain. Il et en Guyane, la France est concernée.

Ces dernières décennies, l’aire de distribution des Jaguars (Panthera onca) a diminué de 50% en raison de la destruction de son habitat, de la chasse illégale, de la réduction des sources de nourriture et du conflit entre l’Homme et du Jaguar. La bonne nouvelle est qu’il semblerait que les populations tendent à se stabiliser.

Il y a actuellement environ (170.000 individus – chiffre d’un autre temps ! Je corrige…) 64.000 individus répartis du Mexique à l’Argentine dont 55.000 au Brésil, mais les récents incendies particulièrement importants au cours de l’été 2019 en Amazonie ont tué, blessé ou déplacé entre 400 et 1500 Jaguars. Cette espèce a à faire face à des dangers grandissants oblitérant leur avenir. Elle est donc en fort déclin et ses sous-populations de plus en plus isolées les unes des autres, ce qui fragilise encore la situation.

Photo de Douglas Trent © (Archives Bichos do Pantanal)
En l’occurrence le Jaguar est particulièrement menacé dans la Forêts Atlantique brésilienne – Patrimoine Mondial de Unesco depuis 1999 – comme le souligne une présentation datant de 2014. Il ne reste plus dans cet espace que 250 individus, soit 80% de moins qu’il y a 15 ans et seuls une cinquantaine d’entre eux sont en âge de se reproduire. Chasse et abattage de la forêts sont des facteurs de sa rapide diminution. Or, il ne reste plus que 7% de la surface initiale de la Forêt Atlantique brésilienne – Il ne reste que 28 600 km² en 2014 – et les Jaguars sont au sommet de la chaîne alimentaire de cet habitat. Leur disparition pourrait conduire à une pullulation des herbivores qui détruiraient plus encore qu’il ne l’est cet habitat exceptionnel dans le Monde. La régulation naturelle ne se ferai en conséquence plus. Qu’en est-il aujourd’hui ?

Ailleurs, notamment en Bolivie les Jaguars sont menacés par les braconniers d’origine chinoise. En effet un article de juillet 2018 rends compte du cas de la mise en place d’un trafic de canines de Jaguars. En Chine où elles s’achètent hors de prix, on en fait des bijoux. Par ailleurs dans ce pays asiatique, le crâne, les griffes et même les testicules des félins auraient des vertus aphrodisiaque, ce qui dit en passant est une idiotie. Il semblerait que la Chine ait récemment interdit l’importation de l’ivoire. A suivre…

On rapporte encore en 2019 le cas d’un braconnier qui aurait détruit près de 1000 Jaguars à lui-seul depuis 1987 ! Déplacé dans un contexte américain on approche des histoires dépassées de tueurs de Loups, de Bouquetins ou de Grands Tétras du XIXe siècle, un autre siècle, rapportées en Europe.

Répartition passée et actuelle du Jaguar





En clair son extension historique connue et en rouge sa distribution actuelle
©© bysa – UICN – réalisé par Milenioscuro – Wikimedia Commons
On constatera qu’il n’y a plus de Jaguars aux Etats Unis, ni en Uruguay et qu’il est désormais très localisé dans le nord de l’Argentine, pays amplement occupé autrefois.

mercredi 27 novembre 2019

Il n’y a plus de Rhinocéros en Malaisie

Le dernier Rhinocéros de Malaisie est mort. Il s’agissait d’une femelle de Rhinocéros de Sumatra (Dicerorhinus sumatrensis) nommée Iman et qui a succombé le 23 novembre 2019 à un cancer. Quelque mois auparavant, le dernier mâle de Rhinocéros malaisien, Tam, était mort.

En conséquence il n’y a plus de Rhinocéros de Sumatra en Malaisie, ni sur le continent !

Il reste selon les estimations une centaine d’individus sur les îles de Sumatra et de Bornéo. Ce sont les survivants d’une espèce qui se trouvait autrefois depuis l’Inde jusqu’aux îles indonésiennes en passant par l’Indo Burma.

Pour aller plus loin…
> Miscellaneous Biodiversita (Le Rhinocéros de Sumatra)

dimanche 17 novembre 2019

Poissons de France

Voici des années que j'avais accumulé des informations et images sur les Poissons de France. J'ai tout particulièrement rassemblé les textes et images concernant les Poissons marins. J'y ai ajouté les espèces d'eau douce pour mémoire, ainsi que quelques notes au sujet de certaines d'entre eux.

Le tout est disponible dans le n°58 des Histoires Naturelles.


Deliry C. 2019 Poissons de France. – Histoires Naturelles n°58. – PDF

dimanche 10 novembre 2019

Un Anax porte-selle à Noirmoutiers en novembre 2019

Source - Les Naturalistes vendéens

A une date relativement tardive, le 6 novembre 2019, Régis Marty observe un Anax porte-selle (Hemianax ephippiger) à Noirmoutier (Vendée) dans la Réserve Naturelle du Polder de Sébastopol. C'est une époque déjà connue pour cette espèce en Vendée puisqu'elle a été observée le 14 novembre 2013 à la Pointe de l'Aiguillon par A.L.Charpentier.

Cette mention entre dans un contexte général d'invasion de la France et du Bénélux notamment, par Hemianax ephippiger en 2019.

vendredi 8 novembre 2019

La Faune des Bouches-du-Rhône

La Faune des Bouches-du-Rhône devrait paraître en fin de mois de novembre 2019

Faisant suite à la Flore remarquable des Bouches-du-Rhône sortie en septembre 2018, la Faune des Bouches-du-Rhône bientôt sous presse devrait être éditée chez Biotope en fin de mois de novembre 2019.

Comme chacun le sait, ce département concerne des pôles de Biodiversité de la  faune exceptionnels, dont certains sont uniques en France comme la  Camargue ou la Crau. Cet ouvrage deviendra de toute évidence une  références pour ceux qui s'intéressent à la faune méditerranéenne.

Johanet A. & Kabouche B. (à paraître 2019) - La faune des Bouches-du-Rhône. - Biotope éditions.


jeudi 7 novembre 2019

Parc National des Forêts : c'est nouveau

Ce sera un Parc Naturel à cheval entre la Bourgogne et la Champagne et le huitième en France métropolitaine. Il doit être officiellement créé début novembre 2019. Il aura fallu une dizaine d’années entre le projet en 2008 et la fondation du Parc National des Forêts.

Jeudi 7 novembre 2019 : c’est fait le décret de création du Parc Naturel des Forêts de Champagne-Bourgogne est publié.

Situé sur le Plateau de Langre entre les départements de la Haute-Marne et de la Côte-d’Or, il va s’étendre sur 2500 km2. Si la plupart des Pacs nationaux français sont en montagne (Pyrénées, Cévennes, Vanoise, Ecrins, Mercantour) ou comme ceux des Calanques ou de Port-Cros dévoués à la protecton des zones maritimes, il n’y avait pas encore en France de parc consacré à un espace naturel situé en plaine. Notons que trois autres Parcs Nationaux se trouvent en France, mais Outre-Mer : La Réunion, Gaudeloupe et Guyane. Ce sont 127 communes qui seront concernées occupées par 28.000 habitants. Il s’agit d’une zone essentiellement forestière occupée par les Forêts d’Arc-Châteauvillain, d’Arc-Carrefour, de La Chaume, de Châtillon ou d’Auberive

Le Parc est habité par le Chat sauvage, la Cigogne noire (5-6 couples), la Chouette de Tengmalm ainsi que par des plantes exceptionnelles dans cette région de France comme le Sabot de Vénus ou le Narcisse des Poètes. Il comprends en outre une forte proportions d’essences forestières très âgées. Ce sont surtout des Hêtres, mais aussi des Chênes ou des Trembles qui sont concernés.
Abbayes, anciennes forges ou divers vestiges archéologiques vont aussi faire partie du patrimoine protégé.

On y trouve des sources tufeuses ou vauclusiennes remarquables. La Réserve Naturelle de Chalmessin est incluse.

Comme à l’habitude le monde des agriculteurs, des exploitants forestiers ou celui de la chasse en cas de création de nouveaux espaces protégés, ceci ne fait pas que des heureux. Certains craignent les restrictions ou les réglementations, voire les pertes financières au niveau de leurs activités. On considère toutefois un apport touristique local notamment issu d’un public venant de l’assez proche région parisienne.

A l’instar d’autres Parc nationaux, l’emprise comprendra un coeur (seulement 550 km2, voire 766 km2 selon les sources) et une zone périphérique. On y trouvera une Réserve naturelle intégrale de 3.100 ha de la forêt sera laissée en liberté. Le Parc national aurra pour mission de protéger l’environnement, d’étudier les milieux naturels et d’accueillir le public afin de le sensibiliser aux enjeux écologiques.

Notons que ce site a aussi pour ambition de devenir le centre de recherche européen sur la forêt.

> Site Internet du Parc National des Forêts de Champagne et Bourgogne
> Le Parc National des Forêts sur le site des Parcs Nationaux de France

Sous-bois de la Forêt domaniale d’Arc-en-Barrois (Haute-Marne)