dimanche 19 janvier 2020

Hirondelles rustiques en décembre et janvier en France en 2019

L'hiver ornithologique commence selon les définitions, le 20 novembre ou le 1er décembre. On a tendance désormais à préférer le 1er décembre en raison de certains décalages de phénologie lié aux changements climatiques.
La première décade de décembre voit encore sont lot d'Hirondelles rustiques en France avec près de 70 mentions signalées sur Faune France. Elles sont quasiment toutes littorales ou proches de la façade Atlantique : Normandie, Bretagne, Pays-de-la-Loire, Poitou-Charentes, Aquitaine, Roussillon. Une mention concerne le département de l'Ain. A mesure que la décade avance les données semblent se concentrer dans une zone entre la Gironde et la Loire-Atlantique, ainsi que le Maine-et-Loire. Les observations concernent à deux exceptions près des effectifs entre un et deux individus. Si on a compté encore 43 individus dans le pays le 1er décembre, les chiffres oscillent ensuite entre 6 (exceptionnellement 2) et 24 oiseaux contactés chaque jour. Une paire d'individu semble installé sur le secteur d'Angers et est indiqué régulièrement depuis le début du mois. Il en est de même à St Jean d'Angle en Charente-Maritime où un petit groupe est présent.

shared - © Jean-Lou Zimmermann - Salamandre
 
L'espèce reste signalée la deuxième décade de décembre toujours à St Jean d'Angle (Charente-Maritime) avec jusqu'à 7 individus, mais aussi vers Angers (2 oiseaux). Elle est mentionnée de manière éparse ailleurs : Finistère, Bouches-du-Rhône. Ce sont 11 individus qui sont précisés sur la période fin décembre à Blayes (Gironde) le 20 décembre 2019 et 10 le 28 décembre à Porsporder (Finistère). Il ne reste plus qu'un seul individu vers Angers et il n'y a pas de contrôles à St Jean d'Angle.
 

Il y en a toujours en janvier...

Le Lac de Poulinoc à St Renan (Finistère) apparaît comme un nouveau pôle de présence avec jusqu'à 7 individus présents. On en compte plus de 7 à Hiers Brouage (Charente Maritime). Elle sont présentes depuis plusieurs semaines à Olonne sur Mer (Vendée) avec jusqu'à 6 individus comptabilisés.
Au cours de la seconde décade les éléments révèlent que l'espèce est toujours présente à St Jean d'Angle (Charente-Maritime ; 18 individus), à St Renan (Finistère ; 7-8 individus) avec des mentions éparses ailleurs. Une dizaine d'oiseau se trouve le 17 janvier 2020 à Moutiers en Retz (Loire-Atlantique). Notons par ailleurs la venue de 7 Hirondelles de fenêtre à Plomelin (Finistère) qui doivent peut-être regardées comme des oiseaux avant-courreurs.